Open Startup Tunisia: L’aubaine des jeunes entrepreneurs tunisiens BY HUFFPOST

Lien Officiel

Open Startup Tunisia

 

Sur 321 candidatures, 85 étudiants , issus de 33 institutions universitaires, ont été retenus pour participer à la compétition “Open Start-up Tunisia” (OST) dans sa deuxième édition, organisée en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, l’Université de Columbia, l’Ambassade des États-Unis, la Fondation Biat et Africinvest.

Le programme met en compétition de jeunes étudiants issus de différents domaines pour lancer leurs idées de projet. La spécificité de ce programme est qu’il prône l’ouverture entre les différentes disciplines notamment entre les écoles d’ingénieurs et les écoles de commerce, ainsi qu’entre les établissements publics et privés en vue d’encourager les jeunes à développer leurs intentions entrepreneuriales, a expliqué la directrice du programme, Houda Ghozzi, au HuffPost Tunisie.

Les étudiants, répartis en équipes pluridisciplinaires travaillent en étroite collaboration avec des mentors académiques et professionnels ainsi que des mentors issus du programme de MBA de Columbia.

La compétition a commencé début septembre 2017 avec une procédure de sélection minutieuse et la participation de mentors et coachs issus du paysage entrepreneurial tunisien. Un bootcamp de trois jours a eu lieu en octobre, à l’issue desquels les 17 équipes ont été formées. Après un premier round, six équipes seulement ont été retenues pour les finales. Tout au long du parcours, les étudiants sont coachés par des coaches locaux, ayant bénéficié d’une formation développée en collaboration avec Columbia, ainsi que des étudiants de l’Université de Columbia, eux-mêmes coachés par des professeurs de la même université.

Le 19 janvier 2018, la finale a permis de retenir l’équipe gagnante qui aura l’opportunité de partir à New York pour participer au Columbia Entrepreneurship Festival. Pour la deuxième année consécutive, Columbia University ouvre ses portes à une équipe externe offrant une opportunité unique de networking et de partage d’expérience rappelle le site d’Open Start-up Tunisia.

ksdls

Et c’est l’équipe “Attach Killa” qui a remporté la compétition. Leur appareil “InstaPower” a séduit le jury, mais a aussi “réussi à gagner l’appréciation et la confiance de certains partenaires internationaux dans le domaine de la technologie, le développement durable et la sécurité énergétique”. Il s’agit d’un appareil auto-rechargeable, qui génère d’une façon permanente de l’électricité lorsqu’il est chauffé.

Une solution pour les habitants de zones ayant un accès extrêmement limité à l’électricité mais qui est aussi utile pour les campings, voyages, ou encore les longues excursions.

Open Startup Tunisia 2018

Les différents partenaires étaient présents pour l’annonce des résultats de la compétition locale, et ont félicité les jeunes étudiants pour leur énergie, pour leurs idées innovantes, mais aussi le comité d’organisation pour le travail qu’il a fait: “Ce programme n’a pas été établi par des institutions, c’est le fruit d’une réunion entre différentes personnes, d’une mise en contact…”, a précisé un représentant de la Fondation BIAT.

L’Ambassadeur des États-Unis, Daniel Rubinstein, a applaudi le partenariat entre le secteur privé et les universités, “C’est un programme fantastique”, a-t-il déclaré au HuffPost Tunisie. “C’est très important pour les États-Unis, en tant qu’ami et allié de la Tunisie, de faire tout son possible pour aider les Tunisiens qui travaillent, pour remettre l’économie du pays sur la bonne trajectoire”.

Khaled Benjilani, Africinvest a également ajouté que “ce type de programme permet non seulement d’aider au développement des compétences essentielles à apporter aux leaders de demain mais aussi de développer leur esprit critique”.

Pour Daniel Rubinstein, “permettre aux jeunes tunisiens de poursuivre leurs rêves, implémenter leurs idées en tant qu’entrepreneurs, créer de la richesse et créer des emplois” sont des éléments importants pour l’avancement du pays sur le plan économique. L’ambassadeur a aussi affirmé l’engagement des États-Unis à renforcer autant son économie que sa sécurité, à travers son soutien au secteur privé, aux ONG ou encore au gouvernement.

LIRE AUSSI: Open Start-up Columbia: Quand des idées de génie s’exposent en Tunisie

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.